Centenaire des combats de la 1ère Guerre Mondiale

Plusieurs manifestations commémorant le centenaire des combats de la Tête des Faux et du Linge en 1915 se sont déroulées ces dernières semaines.

Tout d’abord la venue du 27° Bataillon de Chasseurs Alpins qui n’est pas passée inaperçue. Une magnifique prise d’armes au cimetière du Wettstein où les jeunes Alpins du 27 ont rendu un vibrant hommage à leurs Anciens tombés il y a 100 ans a précédé une émouvante cérémonie de remise de fourragère aux plus jeunes d’entre eux, fraîchement incorporés et qui terminaient au Mémorial du Linge leur « marche à la fourragère » Après un périple de plusieurs jours dans les Vosges. Tous les participants au concert donné ensuite par la fanfare du Bataillon le 25 au soir à Orbey se rappelleront toujours de ce moment fabuleux et plein d’émotion. Cette venue du 27° BCA à Orbey et le souvenir de cette présence ont été concrétisés par la signature d’un jumelage entre la compagnie de commandement et de logistique du 27 et la commune.

Le 29 mai, au cercle, une pièce de théâtre « Chemin de dames », magnifiquement interprétée par la troupe « Electron libre », retraçait l’évolution de la condition féminine entre 1914 et 2014 en mettant en scène une femme du début du 20° siècle et sa petite fille d’aujourd’hui. Leur dialogue à un siècle d’intervalle a fait pénétrer les spectateurs dans l’intimité de deux femmes qui se sont croisées lors d’une nuit d’insomnie. Ce spectacle a été suivi par un témoignage poignant et très émouvant de Monsieur Poussou, petit-fils d’un Poilu qui a combattu à la Tête des faux et au Linge avant de parcourir en train, en véhicule mais surtout à pied (plusieurs milliers de kms) tous les champs de bataille de la 1° GM. A l’aide de cartes IGN, d’écrits pratiquement quotidiens et de près de 200 photos prises par son grand-père, les participants ont pu suivre un périple extraordinaire à travers la France et la Belgique.

Particulièrement émouvant furent les photos au travers desquelles il a montré des lieux et bâtiments connus de tous dans le village et les environs mais photographiés il y a 100ans

Le Mémorial du Linge tenait à marquer de façon plus solennelle ce centenaire en améliorant le musée et la signalétique du champ de bataille. C’est ainsi que fin mai ont été successivement inaugurés un nouveau bâtiment qui agrandit le musée et un poste de commandement bavarois à l’extérieur. Nombreux furent les participants à ces deux cérémonies.

Le 11,12 et 13 juin enfin, le groupe Terrae Eretea reconstituait à la salle polyvalente un poste de secours de la grande guerre. Plusieurs classes de l’école primaire et du collège ainsi que des individuels ont pu ainsi entendre des explications sur la façon dont les blessés étaient pris en charge et soignés sur le champ de bataille puis dans les centres de soins à l’arrière du front et enfin dans les hôpitaux de campagne.

Ouvert à l’ensemble des villages, les prochaines manifestations se dérouleront au :

  • Bonhomme le 20 juillet (un groupe de chanteurs corses),
  • à Labaroche le 9 août au soir et
  •  le 10 août à Orbey (chansonnière reprenant des chansons de l’époque 14-18).

La cérémonie annuelle du 2ème dimanche d’août se déroulera cette année le dimanche 9 au Wettstein et revêtira un éclat particulier avec la probable venue du Secrétaire d’Etat à la Défense, de l’évêque de Strasbourg qui dira la messe et l’inhumation des restes d’un Poilu relevés au Linge. A inscrire également dans les agendas, l’exceptionnel son et lumières les 2 et 3 octobre sur le site du Linge pour commémorer la fin des combats qui y firent rage voici 100 ans.

Général Dominique MULLER

Inauguration du mémorial du Linge Inauguration du mémorial du Linge Fanfare du 27ème Bataillon de Chasseurs Alpins Inauguration du mémorial du Linge